Prévention contre le Coronavirus : Les recommandations des spécialistes

Prévention contre le Coronavirus : Les recommandations des spécialistes

L’application rigoureuse des mesures préventives, à savoir le lavage fréquent des mains, est à même de réduire la propagation de Coronavirus, a affirmé Pr. Salim Nafti, spécialiste en pneumologie.

Dans une déclaration à l’APS, Pr. Nafti a insisté sur l’impératif de respecter les mesures préventives recommandées par le ministère de la santé, à savoir le lavage fréquent des mains à l’eau et au savon, ou par friction avec une solution hydro-alcoolique, et « l’utilisation de mouchoirs en papier en cas de toux et d’éternuement, avant de les jeter dans des poubelles cernées », a-t-il fait savoir, conseillant qu’en l’absence de mouchoirs en papier, il est recommandé de tousser dans le creux du coude pour éviter toute transmission des virus de la grippe saisonnière ou du Coronavirus, dont les symptômes sont semblables au départ.

Le même professeur, a appelé toutes les personnes présentant des symptômes grippaux, à l’instar de courbatures, des maux de tête, un écoulement nasal, la toux ou un essoufflement, à consulter rapidement un médecin ou appeler le numéro 3030 avant le développement de ces symptômes en complications, à savoir des douleurs abdominales et une diarrhée.

A cette occasion, il a appelé tous les citoyens à retarder leurs voyages vers les pays qui connaissent une forte propagation du virus, d’autant que les experts et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ne sont toujours pas parvenus à reconnaître la nature du virus et que la découverte du vaccin, pourrait prendre de 9 à 12 mois l’étude, et pendant ce temps le virus continue sa propagation dans plusieurs régions du monde.

Déclarer tous les cas confirmés et de ne pas cacher la vérité aux citoyens

De son côté, le chef de service des maladies infectieuses à l’Etablissement hospitalo-universitaire de Sétif, Pr. Abdelmadjid Lachheb, a appelé toutes les franges de la société à placer leur confiance en les personnels de la santé publique et à la cellule de veille installée par le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

Il a par ailleurs relevé la nécessité pour les autorités publiques de déclarer tous les cas confirmés et de ne pas cacher la vérité aux citoyens.

Soulignant l’impératif de suivre continuellement les mesures de prévention, le professeur s’est dit « satisfait » du non enregistrement d’un nouveau cas après celui déclaré le 25 février 2020.

En ce qui concerne le port du masque en dehors des établissements de santé publique, le même spécialiste a déploré le gaspillage de ce type d’équipements médicaux nécessaires dans de telles situations.

« Le masque est préconisé, en particulier, pour les deux corps, médical et paramédical, ainsi que les malades afin d’éviter la contamination », a-t-il rappelé.

S’agissant des voyageurs en provenance des pays de forte prévalence, le spécialiste a appelé à la nécessité de le déclarer aux autorités sanitaires et de ne pas se contenter des résultats de caméras thermiques car, parfois, le sujet est porteur du virus sans qu’il ne présente aucun symptôme, a-t-il soutenu.

APS

MDI School