Huile d’olive : Ferhat Ait Ali plaide pour la création d’un consortium d’exportation

Bouira : Exportation de 20 000 litres d'huile d'olive vers l'Europe

Le ministre de l’Industrie et des mines, Ferhat Aït Ali Braham, a plaidé lundi à Alger pour la création d’un consortium d’exportation de l’huile d’olive, indique un communiqué de ce ministère sanctionnant un atelier thématique sur la filière oléicole dans son volet de transformation.

Intervenant lors de cette rencontre, le Ministre Ferhat Ait Ali Braham, cité dans le communiqué, a incité les opérateurs à redoubler d’efforts pour augmenter la production de la filière, précise le même communiqué.

Il a, à cet effet, insisté sur la nécessité d’améliorer davantage la qualité de cette huile et de maîtriser les coûts de production afin de mettre des produits compétitifs sur les marchés extérieurs, ajoute le communiqué.

Selon la même source, cet atelier, qui a vu la participation d’une trentaine d’industriels de la filière, du Centre technique des industries agroalimentaires et de l’Organisme Algérien d’Accréditation (ALGERAC), « vise à débattre les différentes problématiques liées à la transformation, le stockage, la commercialisation et l’exportation de ce produit du terroir dont la production reste relativement faible par rapport aux importantes potentialités du pays. »

« Il s’agit de faire adhérer les acteurs à une organisation pérenne (comité de la filière) rassemblant toutes les compétences dans l’objectif de proposer des solutions pour augmenter la transformation et la production nationale de l’huile d’olive », explique-t-on.

Selon le ministère, la production d’huile d’olive en Algérie devrait atteindre 120.000 tonnes », selon les prévisions pour la saison 2019/2020, précisant que « l’Algérie dispose de plus de 1600 huileries, dont près de 800 huileries industrielles modernes. »

MDI School