54e vendredi à Alger : Plusieurs manifestants interpellés

35e vendredi : Forte mobilisation à Alger et dans plusieurs wilayas

Au moins six manifestants ont été interpellés vendredi 28 février 2020 à Alger Centre, indique le Comité national pour la libération des détenus (CNLD). Les personnes embarquées ont été interpellées parmi les premiers manifestants descendus pour le 54e vendredi de suite du mouvement populaire.

« Arrestation de Nadjib Benmeddour devant la mosquée Errahma (Meissonier) Alger et cinq autres personnes à Rue Victor Hugo », précise le CNLD sur sa page Facebook.

Dans la soirée de jeudi, plusieurs manifestants ont été arrêtés par la police qui a donné l’assaut dans un restaurant dans la ville de Saïda. Les personnes arrêtées étaient venues d’autres wilayas pour participer à la marche du 54e vendredi du Hirak à Saïda. Selon le CNLD, toutes les personnes arrêtées ont été relâchées vendredi matin.

« Plusieurs interpellations à Saïda dans un restaurant où des activistes été en train de dîner à la veille de la marche du vendredi 28 février. La police est venue récupérer les enregistrements vidéo du restaurant pour traquer les activistes. Trois personnes arrêtées pour le moment : Alal Kadri, Ahmed Menasri, Mohamed Attoui », a indiqué hier soir le CNLD.

« Toutes les personnes arrêtés hier soir ont été relâchés ce matin. Plusieurs activistes venus des autres wilayas ont été refoulés en dehors de Saïda », indique la même source.