Enamarbre de Skikda : Les travailleurs exigent le départ du directeur

Enamarbre de Skikda : Les travailleurs exigent le départ du directeur

Plusieurs travailleurs de l’entreprise nationale de marbre (Enamarbre) protestent depuis le dimanche 23 février devant le siège administratif de leur entreprise pour exiger le départ du directeur général.

Les travailleurs se sont rassemblés encore mercredi devant l’Enamarbre comme le montre la vidéo diffusée par la chaîne de télévision El Bilad.

Selon El Watan du lundi 24 février les travailleurs qui avaient déjà tenu deux sit-in de protestation au début de ce mois se disent lésés tout en mettant en exergue le refus du DG de satisfaire leurs revendications. À ce sujet,a précisé la même source, ils citent les retards enregistrés dans le virement des salaires « et dire que ces salaires sont déjà trop bas et vont de 20 000 à 27 000 DA, alors que parmi nous, il y a des travailleurs qui dépassent les 30 années d’expérience ».

Pour sa part, le DG de l’Enamarbre, cité par El Watan, a tenu à apporter sa version. Au sujet de la sanction de 15 jours. Il a expliqué qu’il n’a fait qu’appliquer le règlement intérieur de l’entreprise et de la loi 90/01 relative aux relations de travail.

« Compte tenu de la situation des travailleurs, j’ai eu à me réunir avec les délégués syndicaux et je leur ai proposé de convertir la sanction en un simple blâme avec cependant l’engagement des travailleurs concernés de ne plus récidiver et de rembourser les deux jours non travaillés, seulement ils ont refusé de signer, sauf quelques-uns. » A-t-il ajouté.

Concernant les retards des virements des salaires, le DG de l’Enamarbre a dit disposer d’un PV stipulant que les salaires sont versés durant la période allant du 6 au 10 de chaque mois « seulement l’arrêt de travail coïncidait avec le 9 février. » A-t-il expliqué en assurant que les portes du dialogue restent toujours ouvertes pour désamorcer la crise.