Homela deuxLe tourisme peut éviter à l’Algérie une crise financière, selon une société...

Le tourisme peut éviter à l’Algérie une crise financière, selon une société américaine

Confrontée à une diminution des réserves de change, conséquence directe de la dégringolade des cours de l’or noir depuis juin 2014, l’Algérie fait face à une crise financière sans précédent. Toutefois, le pays dispose de nombreux atouts, notamment le secteur touristique.

Dans une analyse publiée mardi 25 février 2020, la société de médias Skift, spécialisée dans l’industrie du voyage, estime que l’Algérie peut éviter une crise financière majeure grâce à son potentiel touristique.

« Le secteur du tourisme a un potentiel énorme, mais l’Algérie doit développer les infrastructures … car le pays n’est pas préparé pour un grand nombre », a déclaré Isabelle Werenfels, senior fellow au Moyen-Orient et en Afrique à l’Institut allemand pour les affaires internationales et de sécurité, ajoutant que « c’est une bonne nouvelle que le gouvernement ne se précipite pas vers le tourisme de masse ».

« Il n’y avait pas de réelle volonté politique d’investir dans le tourisme », a déclaré Dalia Ghanem, analyste politique au Carnegie Middle East Center de Beyrouth, citée dans l’analyse de Skift, ajoutant que «malheureusement, en raison du pétrole et du gaz, le tourisme n’a jamais été développé, et donc les infrastructures sont très limitées et médiocres en ce qui concerne le secteur.»

Mme. Ghanem souligné que « les hôtels dans le pays ne sont actuellement pas aux normes et en raison du manque de concurrence, il n’y a aucune incitation à améliorer la qualité, ni le prix ». Cependant, le gouvernement Djerad envisage de prendre des mesures pour assouplir l’obtention de visas, notamment la mise en place d’un visa en ligne qui pourrait doubler le nombre des touristes d’ici 2025, selon Skift.

La société américaine Skift a rappelé que « les recettes touristiques de l’Algérie se sont élevées en moyenne à 207 millions de dollars contre 1,1 milliard de dollars pour la Tunisie en 2017 », soulignant que l’Algérie jouit d’un potentiel touristique important, avec un grand littoral méditerranée, son vaste désert et sa proximité avec les pays d’Europe. L’Algérie abrite aussi sept sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, tels que les ruines romaines d’Hippo Regius.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine