Alger : Yasmine Si Hadj Mohand, une franco-algérienne placée en détention

Alger : Yasmine Si Hadj Mohand, une franco-algérienne placée en détention

Arrêtée lors de la marche du 53e vendredi à Alger, Yasmine Si Hadj Mohand, une franco-algérienne a été placée dimanche en détention provisoire par le tribunal de Sidi Mhamed, indique le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

« Yasmine Si Hadj Mohand, une Franco-Algérienne (binationale) est le nom de la jeune femme qui a été arrêté vendredi 21 février et placée sous mandat de dépôt, dimanche 23 février, par le tribunal de Sidi M’hamed d’Alger. » Ecrit le CNLD, précisant qu’elle est actuellement à la prison d’El Harrach.

Yasmine Si Hadj Mohand, née en 1984 ingénieur d’état en informatique, originaire d’iferhounene à Tizi Ouzou et réside en Bretagne (France), selon les détails fournis par le CNLD.

« Son procès est programmé pour le dimanche 1 mars. Plus de détails et photo prochainement », ajoute la même source.