HomeActualitéRencontre avec la presse électronique : La publicité de l’ANEP principale préoccupation...

Rencontre avec la presse électronique : La publicité de l’ANEP principale préoccupation des participants

La rencontre s’est déroulée jeudi matin à l’Ecole supérieur de journalisme à Benaknoun, portant sur les médias électroniques, si elle permet de faire un premier diagnostic, elle a aussi montré un grand intérêt de certains gérants de sites pour la manne publicitaire de l’ANEP, qui a été sur les lèvres de la grande majorité des intervenant.

Si cette initiative du ministère de la communication vise à donner l’occasion aux gérants et journalistes des journaux électroniques d’exposer leurs  problèmes et leurs doléances professionnelles, afin de pouvoir exercer correctement dans des bonnes conditions, certains ont mis en avant le besoin de financement, à travers l’Agence de publicité publique l’ANEP, donnant l’impression que c’est l’élément le plus important, ce qui explique les intentions de ces personnes.

Heureusement que d’autres journalistes qui exercent et affrontent de réelles problèmes ont mis en exergue, les soucis techniques et administratifs auxquels fait face leurs journaux. Entre autres l’accès au domaine DZ, l’accès à des hébergeurs de qualité et aussi l’importance d’améliorer la qualité d’internet.

Les intervenants ont aussi soulevé le problème des accréditations et l’agrément de ces journaux, ce qu’il leurs permettra d’avoir la carte de presse qui facilitera aux journalistes l’exercice de leur métier.

Pour sa part le ministre de la communication, Ammar Belhimer, a exprimé la disponibilité du gouvernement d’accompagner la presse électronique qui est encore en phase «prématuré» en Algérie, en les régularisant auprès du ministère tout en attendant qu’il y est un contenu algérien puissant sur internet.

Le ministère prévoit d’organiser d’autres ateliers d’ici quinze jours pour avancer encore dans la démarche de régularisation des journaux électroniques. Dans ce sens, il appelle tous les concernés a adressé leurs recommandations par courrier électronique sur le site du ministère.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine