Communiqué : nouvelle édition du PrintPack

Communiqué : nouvelle édition du PrintPack

Plast & printpack alger 2020 : fairtrade et Messe Duesseldorf accueillent plus de 200 exposants, 5 000 visiteurs et une conférence de haut niveau.

L’Algérie est le plus grand importateur de technologies de plastiques et de l’emballage en Afrique et au Moyen-Orient, et le troisième importateur de technologies de l’impression et du papier en Afrique

(Alger, Heidelberg, Duesseldorf) L’industrie algérienne des plastiques, de l’impression et de l’emballage est en plein essor, ce qui place l’Algérie en premiére place en tant qu‘ importateur de technologies de plastiques et de l’emballage en Afrique et au MoyenOrient, et le deuxième importateur de plastiques sous formes primaires et le troisième importateur de technologies d’impression et de papier en Afrique.

C’est pourquoi de plus en plus de leaders internationaux en technologie participent au salon plast alger & printpack alger 2020. Le 6e Salon international de la plasturgie, de l’impression et de l’emballage se tiendra au Centre International de Conférences Abdelatif Rahal CIC à Alger du 9 au 11 mars 2020. Créé par fairtrade en 2010, cet événement est organisé conjointement par fairtrade et Messe Duesseldorf depuis 2017.

 » Plus de 200 exposants leaders du monde entier participeront à l’édition de plast & printpack alger de cette année « , souligne Martin März, fondateur et gérant de fairtrade. « 

Et une conférence de haut niveau sur les défis actuels du secteur de l’impression et de l’emballage en Algérie et au Maghreb se déroulera parallèlement à ce grand rendez-vous « . Comme en 2018, plus de 5.000 visiteurs professionnels d’Algérie, de Tunisie et des pays voisins sont attendus pour discuter de leurs affaires avec les exposants.

Plast alger 2020 : L’Algérie est le deuxième importateur de matières plastiques sous forme primaire en Afrique et au Moyen-Orient arabe et le premier importateur de technologie plastique

L’Algérie étant importatrice de toutes les matières premières plastiques (principalement du Moyen-Orient, d’Asie et d’Europe), le marché algérien présente un immense potentiel pour les exportateurs de ces matières. Les importations de matières premières plastiques ont connu une croissance annuelle de 10,5% entre 2007 et 2017, passant de 304 kt à 828 kt. Avec des importations de 828 kt pour une valeur de plus de deux milliards US$ en 2017, l’Algérie est le deuxième importateur de matières plastiques sous formes primaires en Afrique et au Moyen Orient, après l’Egypte et devant le Nigeria avec 729 kt, les EAU avec 658 kt, l’Afrique du Sud avec 627 kt, l’Arabie Saoudite avec 625 kt et l’Iran avec 473 kt. (EUROMAP)

 » En ce qui concerne la technologie des plastiques « , souligne Petra Cullmann, Global Portfolio Director Plastics & Rubber chez Messe Duesseldorf,  » les importations de l’Algérie ont doublé entre 2012 et 2018, passant de 77 millions d’euros en 2012 à 153 millions d’euros en 2018. De ce fait, l’Algérie est le plus grand importateur de technologie plastique en Afrique et au Moyen-Orient arabe, suivie de l’Égypte (148 millions d’euros), de l’Arabie Saoudite (132 millions d’euros), de l’Afrique du Sud (125 millions d’euros), du Nigeria (115 millions d’euros) et des Émirats arabes unis (106 millions d’euros) « . Les principaux fournisseurs de l’Algérie sont la Chine, l’Italie, l’Allemagne, la France, le Canada, la Suisse, le Luxembourg, l’Autriche, l’Espagne et la Turquie. (Source : VDMA Fédération allemande des ingénieurs) plast & printpack alger 2020 : L’Algérie est le plus grand importateur de technologies d’emballage en Afrique et au Moyen-Orient

Selon la VDMA, les importations algériennes de technologies d’emballage ont augmenté de 8,7% par an (!) entre 2012 et 2018, passant de 149 millions d’euros à 246 millions d’euros en 2018. Ainsi, l’Algérie est également le premier importateur de technologies d’emballage sur le continent africain en 2018, suivie de l’Afrique du Sud (175 millions d’euros), de l’Égypte (168 millions d’euros) et du Nigeria (158 millions d’euros).

L’Algérie est également un leader par rapport aux principaux pays du Moyen-Orient. En 2018, par exemple, l’Iran a importé des machines d’emballage pour une valeur de 166 millions d’euros, l’Arabie Saoudite pour 159 millions d’euros et les EAU pour 134 millions d’euros. L’Italie, l’Allemagne, la France, l’Espagne, la Chine, la Turquie et l’Autriche sont les principaux fournisseurs de l’Algérie.

Printpack alger 2020 : L’Algérie est le troisième plus grand importateur de technologie d’impression et de papier en Afrique

Sabine Geldermann, Directrice de la drupa et responsable mondiale des technologies d’impression de Messe Duesseldorf, le fait remarquer :  » Les importations algériennes de technologies d’impression et de papier sont passées de 74 millions d’euros en 2012 à 91 millions d’euros en 2018. De ce fait, l’Algérie fait partie des trois plus grands importateurs de technologie d’impression et de papier du continent africain, avec l’Afrique du Sud et l’Égypte « .

Conférence printpack alger 2020 :  » Les défis actuels du secteur de l’impression et de l’emballage en Algérie et au Maghreb « .

Avec la participation d’experts de renom et de représentants des principaux fournisseurs de l’industrie de l’impression et de l’emballage, la conférence printpack alger 2020 aura lieu le 10 mars 2020 au CIC sous le théme  » Les défis actuels dans la fabrication de produits imprimés et d’emballages en Algérie et au Maghreb « .

Le contexte : Le monde industriel sera connecté, numérisé et automatisé, tout comme l’Algérie et ses pays voisins. La conférence identifiera le statu et les tendances pertinentes. Les grandes tendances ont un impact sur le comportement humain et la production d’impression et d’emballage. La conférence passera en revue et évaluera leur importance pour l’Algérie et le Maghreb.

L’un des principaux intervenants sera François Martin, expert en impression et emballage, nommé par la drupa. François présentera les défis futurs de la production d’emballages afin de permettre aux participants de mieux comprendre les nouvelles technologies et la chaîne de production des emballages et de concentrer leurs efforts sur une voie pragmatique et rentable.