Le Dialogue régional met en lumière les synergies entre l’accession à l’OMC et la ZALE pour les pays africains

échanges mondiaux de services

Le troisième Dialogue régional sur les accessions à l’OMC pour les pays d’Afrique s’est tenu du 12 au 14 février à Addis-Abeba (Éthiopie) sur le thème “Renforcer l’intégration économique en Afrique grâce à l’accession à l’OMC et à la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZALE)”. Accueillie par le gouvernement éthiopien, cette activité de trois jours a été organisée par le Secrétariat de l’OMC, en partenariat avec la Commission de l’Union africaine (CUA), le Centre du commerce international (ITC), la Commission économique de l’ONU pour l’Afrique (CEA) et la Banque Mondiale.

L’événement a fourni un contexte opportun aux gouvernements africains en cours d’accession à l’OMC pour explorer les synergies entre l’adhésion à l’OMC et la ZALE afin de faire avancer les réformes. Plus de 70 représentants de pays africains candidats à l’adhésion à l’OMC et des membres de l’OMC ainsi que des représentants d’organisations internationales, des représentants du gouvernement, des universitaires, des experts des institutions partenaires et du secteur privé ont assisté à l’événement

Le Dialogue régional sur l’accession à l’OMC était initialement dédié à la Corne de l’Afrique. Les deux réunions précédentes ont eu lieu au Kenya (2016) et à Djibouti (2018). C’est la première fois que le Dialogue régional étend sa participation à tous les pays africains adhérents.

Source : WTO