Nikolaos Dendias : « Nous devons coopérer avec l’Algérie sur la crise en Libye »

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a reçu jeudi à Alger le ministre grec des Affaires étrangères, Nikolaos Dendias.

L’audience s’est déroulée au siège de la Présidence de la République, en présence du ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum et du ministre conseiller à la communication, porte-parole officiel de la Présidence de la République, Belaïd Mohand Oussaid.

Auparavant lors de sa rencontre avec Boukadoum, les deux ministres ont évoqué les défis en Méditerranée et les développements en Libye. « Les relations entre la Grèce et l’Algérie sont historiques, c’est pourquoi nous avons insisté sur cette visite.» A déclaré M. Boukadoum.

Quant à la Libye, Dendias a apprécié les efforts de l’Algérie pour résoudre la crise libyenne et a exprimé l’intérêt de la Grèce à travailler et à coopérer avec Alger pour trouver une solution. « Il y a une grande inquiétude chez les Grecs, donc nous voudrions arrêter la violence en Libye et nous devons coopérer avec l’Algérie pour trouver une solution.» A déclaré le chef de la diplomatie grecque.

Par ailleurs, Dendias a réitéré « le refus de la Grèce d’ingérence étrangère en Libye », soulignant que « la solution est de préserver les affaires intérieures des ingérences extérieures, étant donné que cette crise est devenue une menace pour tous les pays méditerranéens ».

MDI Alger