Pétrole : l’Opep réduit ses prévisions de croissance, en raison du Coronavirus

Pétrole : L’Opep réduit fortement ses prévisions de croissance de la demande

L’Opep a annoncé ce mercredi 12 février 2020 dans son rapport mensuel avoir revu à la baisse sa prévision de croissance de la demande pétrolière mondiale en raison de l’épidémie de coronavirus en Chine.

La croissance de la demande de pétrole en 2020 est révisée à la baisse de 230.000 barils/jour par rapport à l’évaluation du mois précédent, indique le même rapport.

Cependant, la demande mondiale de pétrole devrait augmenter de 990.000 barils/j, avoisinant 100,73 millions de barils/j en moyenne pour 2020, indique le même rapport, expliquant que la demande de pétrole de l’OCDE devrait augmenter de 100.000 barils/jour, tandis que la demande de pétrole hors OCDE augmentera de 980.000 barils/j.

Le rapport de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole a indiqué que la production totale de pétrole brut des 14 pays membres de l’OPEP a baissé de 509.000 barils/jour, pour atteindre en moyenne 28,86 millions de barils/j en janvier.

La production de pétrole brut a augmenté principalement en Arabie saoudite et au Nigéria, tandis que la production a diminué principalement en Libye, en Irak et au Koweït.

L’Opep explique que l’épidémie de coronavirus en Chine a considérablement affecté les prix du pétrole et provoqué une vente sur le marché, avec un baril du Brent tombant à 58,16 $/b à la fin du mois, soit environ 11% de moins que le niveau du 20 janvier.

MDI School