Arkab : Évaluation en cours des réserves non conventionnelles de l’Algérie

Le ministre de l’Energie Mohamed Arkab a affirmé mardi, que l’Algérie est actuellement en phase d’évaluer ses réserves en hydrocarbures non conventionnelles, dont le gaz de schiste, tout en veillant à la formation des cadres et des travailleurs pour mieux maîtriser les nouvelles technologies appliquées y afférentes, rapporte l’agence officielle.

« L’évaluation des réserves non conventionnelles de l’Algérie nécessite une étude approfondie et longue, qui comporte également des procédures liées à la formation des cadres et des employés, pour mieux maîtriser les nouvelles technologies appliquées dans ce domaine. » A-t-il déclaré à la presse, en marge de la présentation du plan d’action du gouvernement pour mettre en œuvre le programme du président de la République, devant les membres de l’Assemblée populaire nationale.

« Des concertations avec les représentants de la société civile et des experts en la matière devraient précéder cette démarche pour débattre de la meilleure façon d’utiliser ces nouvelles technologies qui garantissent une protection maximale pour l’homme et l’environnement. » A t-il expliqué.

Il convient de rappeler que l’Algérie est classée troisième au monde en termes de réserves de gaz de schiste.

MDI School