L’Algérie achète 540 000 tonnes de blé

Marché de blé algérien : Un nouvel épisode de la concurrence russo-française en vue

L’Algérie poursuit son approvisionnement en blé à partir du marché international, avec l’achat ce mardi de 540 000 tonnes de farine de blé dans le cadre d’un appel d’offres mondial clôturé lundi.

L’Office algérien interprofessionnel des céréales, (OAIC) a finalisé sa demande d’achat de 540 000 tonnes de farine de blé ce mardi, ont indiqué des traders européens repris par Reuters.

Par ailleurs, ces traders ont estimé que les quantités achetés peuvent être supérieur à ce qui est déclaré, en attendant plus de détails plus tard dans la journée. Selon la même source, les prix d’achats sont de l’ordre de 237,50 à 237,75 dollars la tonne, y compris les frais de transport.

Toutefois, l’Algérie a demandé que le blé soit expédié en deux équipes des principaux pays fournisseurs, entre le 1er et le 15 avril et du 16 au 30 avril. Et dans le cas des expéditions depuis l’Amérique du Sud, entre le 1er et le 15 mars et du 16 au 31 mars.

L’Algérie reste l’un des plus grand clients de blé sur le marché international, avec ses achats qui dépassent 2,5 millions de tonnes par ans.

MDI School