51e vendredi à Mascara : 15 manifestants arrêtés puis relâchés

Préoccupés par les vicissitudes de la vie, les Algériens peu emballés par la révision de la constitution

Le 51e vendredi de la mobilisation du Hirak populaire contre le régime à Mascara a été marqué par l’arrestation d’au moins 15 manifestants dont l’activiste et militant des droits humains Hadj Ghermoul.

Selon le comité national pour la libération des détenus (CNLD), les 15 manifestants ont été relâchés.

Le CNLD a publié en fin de journée une photo de  Hadj Ghermoul et d’un autre manifestant prise dans un commissariat de la ville Mascara où ils ont été emmenés après leurs arrestation. La photo montre que Hadj Ghermoul a été agressé par les policiers qui l’ont arrêtés.

Selon le CNLD, parmi les manifestants arrêtés : Hadj Gharmoul, Nasrou Chergui, Ben Moulay, Benkader Ghanem, Zitouni Youcef, Bassem Chergui.

Les manifestants embarqués par les forces de l’ordre avaient posté sur les réseaux sociaux une vidéo à l’intérieur du fourgon cellulaire de la police pour signaler leur arrestation.

https://www.youtube.com/watch?v=3YThk1PB3R4

MDI School