Alger : 750 000 litres/jour de lait pasteurisé commercialisés

époque des pénuries

Une quantité de 750 000 litres/jour de lait pasteurisé est produite et commercialisée à travers les communes de Alger, a fait savoir le directeur du commerce de la wilaya, Abdellah Benhela, rapporte l’agence officielle.

Cette quantité, a-t-il précisé, est produite par 8 laiteries (publiques et privées) activant au niveau de la wilaya, dont la laiterie publique Colaital de Birkhadem et 7 autres laiteries privées. M. Benhela a affirmé que la quantité produite et commercialisée couvre les besoins des Algérois.

Selon lui, la capacité de production de lait pasteurisé de Colaital demeure la plus importante avec une part de 384 000 litres/jour. Le niveau de production est variable pour les 7 autres laiteries privées.

Le principal problème réside dans la phase de distribution 

Le directeur du commerce de la wilaya d’Alger a expliqué que le principal problème relevé sur le marché d’approvisionnement en lait en sachet subventionné réside dans la phase de distribution et non dans la quantité produite, laquelle suffit à couvrir les besoins de la capitale.

Précisant que toutes les mesures ont été prises pour venir à bout de ce problème, M. Benhela a assuré que tous les distributeurs relevant des laiteries de la wilaya d’Alger ont été tenus de respecter leurs parts.

Il a rappelé que des agents de contrôle et de la répression des fraudes relevant de la direction de commerce ont été mobilisés récemment afin de s’assurer du respect des réseaux de distribution et du plan de distribution du lait pasteurisé, et ce à partir de la matinée au niveau des laiteries de la wilaya d’Alger dans l’objectif de garantir la transparence de l’opération de distribution du sachet de lait et de s’assurer que le produit soit à la portée du consommateur au prix légal fixé.

Des amendes seront infligées à toute personne qui imposerait d’acheter d’autres produits avec le lait subventionné

Les équipes de contrôle créées veillent au respect par les distributeurs agrées des itinéraires définis dans la feuille de route de chacun, ajoutant qu’il a été procédé, dans le cadre de mesures spéciales, à la mise en œuvre des dispositions de « la feuille de route » devant définir les lieux de distribution et la quantité destinée à chaque distributeur, a-t-il soutenu.

Des amendes seront infligées à toute personne qui imposerait au détaillant et au consommateur d’acheter d’autres produits avec le lait subventionné, a-t-il averti.

Des campagnes d’inspection inopinée sont menées par les agents de contrôle relevant de la direction du commerce de la wilaya, en coordination avec les services de sûreté, auprès des petits distributeurs privés de lait, notamment ceux exerçant sans registre, a indiqué la même source, précisant que des contraventions ont été dressées contre certains distributeurs qui spéculaient sur le prix de ce produit.

MDI School