Un hôpital est sorti de terre en 10 jours à Wuhan

A Wuhan, ville chinoise touchée par l’épidémie de coronavirus, un hôpital anti-virus construit en préfabriqué, est sorti de terre en dix jours.

La construction de cet établissement, destiné à désengorger les autres hôpitaux existants débordé par l’afflux de malades atteint du coronavirus, a été achevée le 2 février, et a pris en charge les premiers patients dès le lendemain, selon les autorités chinoises.

Newly-built hospital in Wuhan accepts coronavirus patients

A newly-built hospital in Wuhan has taken in its first patients infected with a novel #coronavirus. #pneumonia

Publiée par China Xinhua News sur Lundi 3 février 2020

L’hôpital Huoshenshan peut accueillir mille patients. Il est Baptisé « hôpital de la montagne du dieu du feu ». Des centaines d’ouvriers, des dizaines de pelleteuses et de bulldozers se sont relayés jour et nuit, depuis le 24 janvier, pour livrer cet hôpital en dix jours.

Selon l’agence chinoise Xinhua, un total de 1.400 membres du personnel médical des forces armées sont chargés de soigner les patients à l’hôpital Huoshenshan à partir de lundi.

Les médecins comprennent 950 personnes venues d’hôpitaux affiliés à la force conjointe de soutien logistique de l’Armée populaire de libération (APL) et 450 personnes venues d’universités de médecine de l’armée de terre, de la marine et des forces aériennes de l’APL déjà envoyées à Wuhan.

Le bilan de l’épidémie du coronavirus en Chine est monté à 425 morts après 64 nouveaux décès annoncés mardi par le gouvernement qui a admis des « insuffisances » dans sa réaction à la crise sanitaire.

Les autorités chinoises ont fait état d’un besoin urgent de masques de protection et de matériel médical pour faire face à l’épidémie dont le nombre de morts se situe désormais largement au delà de celui du Sras qui avait tué 349 personnes en 2002-2003.

Le nombre de personnes contaminées a dépassé 20.400 dans le pays, après l’apparition de 3.235 nouveaux cas confirmés, a précisé mardi la Commission nationale de la Santé.

Un homme de 39 ans atteint par le coronavirus est décédé à Hong Kong, ont annoncé mardi les autorités, devenant le premier mort lié à cette épidémie dans le territoire semi-autonome et le second hors de Chine continentale, après celui décédé en Philippine.