Tebboune instruit le gouvernement de régulariser les médias électroniques

Lutte contre le coronavirus : Tebboune adresse un message au corps médical

Le président de la République Abdelmadjid Tebboune a instruit le Premier ministre de réguler et régulariser la situation juridique des journaux électroniques hébergés en Algérie, rapporte ce mardi 4 février 2020 l’ENTV.

Les journaux électroniques bénéficieront des mêmes droits que les autres journaux de la presse écrite et des médias de l’audiovisuels dans la couverture des événements officiels au niveau national. Ils bénéficieront également de la publicité publique dans la limite de la loi et de la déontologie, selon le même média.

Il convient de souligner que le paysage médiatique en Algérie a connu ces dernières années un bouleversement sans précédent avec la multiplication des sites d’information en ligne, notamment grâce au lancement de l’internet haut débit mobile.

Cependant, la presse électronique est, depuis son apparition dans le paysage médiatique national, en quête de statut et de reconnaissance, notamment de la part des autorités publiques comme médias à part entière. En effet, tous les éditeurs de la presse électronique se plaignent de l’absence d’un cadre juridique encadrant cette activité, bien qu’elle soit tolérée depuis 2012.

En effet, le code de l’information de 2012, qui consacre 6 articles à la presse électronique, stipule que L’activité audiovisuelle en ligne consiste en la production d’un contenu original, d’intérêt général, renouvelé régulièrement, composé notamment d’informations ayant un lien avec l’actualité et ayant fait l’objet d’un traitement à caractère journalistique.

L’article 69 du même code considère comme service audiovisuel en ligne « tout service de communication audiovisuelle en ligne (Web Tv et Web Radio) destiné au public ou une catégorie de public, produit et diffusé à titre professionnel par une personne physique ou morale de droit algérien qui a la maîtrise éditoriale de son contenu ».

MDI School