Kits GPLc : Un nouveau système pour convertir un véhicule en moins d’une heure

Kits GPLc : Un nouveau système pour convertir un véhicule en moins d’une heure

La société algérienne Petrogel, opérant dans le secteur pétrolier, a mis en place un système innovant d’installation des kits de Gaz de pétrole liquéfié (GPL) sur les véhicules au niveau de son unité de conversion dans la wilaya de Batna. Ceci permet de convertir un véhicule en moins d’une heure, a indiqué la société algérienne dimanche dans un communiqué repris par l’agence officielle.

Créé par l’équipé de Recherche et développement de Petrogel, ce nouveau système appelé « Smart installation », permet d’installer les kits GPL de manière « plus efficace et plus rapide », a précisé la société. Cette dernière souligne, que le convoyeur est un mécanisme automatisé qui permet le transport des véhicules de façon continue sur une chaîne de montage avec un trajet précis pour l’installation des kits de conversion de GPL.

Un mécanisme inspiré de la chaîne de montage automobile

Inspiré de la logique de la chaîne de montage automobile, ce mécanisme permet de convertir un véhicule en moins d’une heure par ligne, soit un gain de cinq (05) heures par rapport à la précédente méthode utilisée. Les délais de réalisation des actions sont identiques pour chaque poste et l’équilibrage se fait par des chrono-analyses calculées par les ingénieurs et spécialistes de l’entreprise.

En plus du gain de temps qu’elle confère, cette nouvelle technologie assure un service « fiable et de qualité ». Ce processus « révolutionnaire » facilite l’opération de conversion et offre une qualité « irréprochable » grâce à un système de contrôle « sans faille ». Le système mis en place « minimise l’erreur, voire l’exclut », assure Petrogel.

Petrogel ambitionne de créer un centre de conversion par wilaya à l’horizon 2024

Cité par le communiqué, le DG de Petrogel, Hamza Guettai, s’est dit « très fier » de cet accomplissement porté en premier lieu par l’équipe de Recherche et Développement et l’ensemble de l’entreprise. Ce dernier a ajouté : « Cela traduit parfaitement notre engagement à innover et à investir en Recherche et Développement sur le long terme ».

M. Guettai a également souligné que « l’adoption de ce mécanisme novateur permet d’assurer une qualité irréprochable et de réaliser les objectifs de conversion des véhicules au GPL/c. Nous prévoyons de créer un centre de conversion, par wilaya, équipé de convoyeur à l’horizon 2024 ».

Alignée avec la politique du ministère de l’Energie, visant à réduire la consommation de l’essence et à contrôler la facture d’importation en équipant 1 million de véhicules de kit GPLc à horizon 2030, Petrogel a également annoncé l’augmentation de sa capacité et cadence de conversion avec l’introduction de ce mode d’installation novateur.

Une capacité de conversion de 20.000 véhicules par an

A travers sa Filiale Ecogel, la société Petrogel dispose d’une capacité de conversion de 20.000 véhicules par an sur l’ensemble de ses centres de conversion présents dans le pays, indique le communiqué. Il est précisé aussi que le nouveau système de conversion est présent au centre Petrogel de Batna.

Le complexe de fabrication des équipements pétroliers situé à Batna produit plus de 200.000 unités pour les kits et les réservoirs GPLc automobile. Entre 250 et 400 unités sont aussi fabriquées pour les cuves de stockage de carburant, en particulier du GPL de différentes capacités. Sans oublier aussi le montage des volucompteurs de carburant pour équiper les stations-service et activer le système intégré de la compagnie Petrogel.

En outre, dans le but d’encourager la conversion, Petrogel accorde une facilité de paiement à ses clients avec la possibilité de recourir à un paiement immédiat. Il existe aussi d’autres options, comme le paiement échelonné entre l’entreprise et le client et un paiement échelonné par la banque de développement local qui peut s’étaler sur 24 mois.

Petrogel a rappelé que la consommation de GPL présente de nombreux avantages environnementaux et économiques. Elle permet de réduire les émissions d’oxyde d’azote, celles des monoxydes de carbone et de hydrocarbures et particules. Sans oublier que le GPL est en moyenne deux fois moins cher que l’essence.

Journée portes ouvertes MDI Business School Alger