Hirak : deux manifestants relaxés à Oran et Jijel

Hirak : deux manifestants relaxés à Oran et Jijel

La Cour de Jijel à rendu son verdict. L’étudiante Dziri est relaxée pour port du drapeau amazigh lors de la marche du vendredi 12 juillet 2019, rapporte ce mercredi 29 janvier 2020 le Comité national pour la libération des détenus (CNLD), sur sa page Facebook.

Le Comité a également annoncé que le manifestant « Bendiar maamar qui avait été condamné par le tribunal d’Oran à 2 mois d’emprisonnement avec sursis et 20 000 da d’amende pour port d’armes prohibées (Le porteur de drapeaux aux marches d’Oran) a été purement et simplement relaxé par la cour d’appel d’Oran hier, mardi 28 janvier 2020 ».

Les arrestations massives succèdent aux libérations au compte goutte, ce qui contraste avec l’appel au dialogue prôné par le président Abdlemadijd Tebboune. La main tendue du président au Hirak a été rejetée par les manifestants chaque vendredi de manifestation populaire.

MDI Alger