Les distributeurs de lait défient Rezig et menacent d’une grève

394 communes privées du lait subventionné

C’est un bras de fer qui est lancé ce lundi par les distributeurs de lait au ministre du commerce,  Kamel Rezig, suite à sa déclaration sur l’importance de respecter les prix du lait qui est de 25 Da.

Les distributeurs ont rapidement répondu par des protestations, dans plusieurs wilayas et certains ont menacé de ne pas servir ce produit pour les détaillants, si cette condition leur a était imposée.

Selon les déclarations du président de la confédération nationale des distributeurs de lait, Amine Bellouar, que la décision prise par le ministère du commerce ne respecte pas la marge bénéficiaire des distributeurs.

De ce fait, il a souligné qu’il est important que la tutelle revoit à la hausse cette marge pour leurs permettre de dégager des bénéfices. « La marge actuelle suffit à peine à faire face aux charge du transport a-t-il indiqué.

L’interlocuteur a affirmé que les distributeurs sont prêts pour mener un mouvement de grève et de protestations ont perturbant la distribution du lait, si leurs doléances ne sont pas satisfaites.

Pour rappel, le ministre du commerce a lancé la semaine précédente une guerre à la « mafia du lait », on décidant de mettre de l’ordre dans cette filière. « Quiconque veut tester la force de l’État après une semaine le verra, que ce soit un revendeur ou un distributeur de lait … Je ne suis pas menaçant, mais tout le monde verra la puissance de l’État. » En poursuivant: « Je jure devant Dieu, je n’aurai aucune pitié. »

MDI Alger