Conférence Tebboune-Erdogan : ce qu’il faut retenir

Erdogan invite le président Tebboune pour une visite officielle en Turquie

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, est arrivé, ce dimanche 26 janvier 2020, à Alger dans le cadre d’une visite officielle à l’invitation de son homologue algérien, Abdelmadjid Tebboune.

« Nous avons convenu d’augmenter le volume des échanges à 5 milliards de dollars », a déclaré le président algérien, lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue turc, en annonçant, au passage, une prochaine visite en Turquie à l’invitation d’Erdogan pour discuter de la coopération bilatérale.

« Nous avons décidé qu’il y aurait des contacts quotidiens entre les ministres algérien et turc des Affaires étrangères », a précisé le président Abdelmadjid Tebboune.

Évoquant la situation sécuritaire en Libye, le président algérien a affirmé avoir convenu avec le président Erdogan de mettre en œuvre les décisions de la Conférence de Berlin sur la Libye et la coordination quotidienne des développements.

« J’ai convenu avec le président Erdogan de mettre en œuvre les décisions de la conférence de Berlin sur la Libye et la coordination quotidienne sur l’évolution de la situation ».

De son côté, le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré qu’il était convaincu que l’Algérie avait un rôle majeur à jouer pour résoudre le problème libyen, affirmant que la Turquie continuera à se tenir aux côtés de ses frères libyens avec toutes les capacités dont elle dispose.

« Nous continuerons à œuvrer pour arrêter le bain de sang en Libye », a-t-il soutenu, ajoutant que « nous ne devons pas permettre que la Libye devienne une arène pour les organisations terroristes et les seigneurs de guerre ».

Le président algérien a affirmé avoir accepté d’accorder un terrain pour construire une nouvelle ambassade de Turquie à Alger, selon le style architectural turc.

Abordant le volet économique, le président turc a rappelé que les investissements de son pays en Algérie ont atteint 3,5 milliards de dollars, ce qui reflète la confiance que vouent les investisseurs turcs à l’Algérie.

Colloque MDI