HomeActualité49e vendredi: les manifestants insistent sur le changement profond

49e vendredi: les manifestants insistent sur le changement profond

La marche du 49e vendredi a débuté cette matinée du 24 janvier dans plusieurs villes de pays, avec une détermination équivalente à celle des semaines précédentes, en exigeant un changement profond dans le système politique.

À la capitale, la manifestation a débutée avec une vive tension entre les forces de l’ordre qui se sont déployés en force dans plusieurs rues principales d’Alger, notamment la rue de Didouche Mourad. Plusieurs camions de police ont été placés devant le siège du RCD ce matin, et les forces de l’ordre ont interdit le rassemblement devant le siège. Pour rappel, le wali d’Alger a notifié au RCD l’obligation de l’utilisation « administrative » seulement de son siège régional de Didouche Mourad.

Lors de la marche d’Aujourd’hui, les manifestants sont revenus sur les revendications du Hirak des semaines précédentes, et qui se focalisent sur la libération des détenus d’opinion qui sont emprisonnés suite à leur engagement dans le mouvement populaire. Ils appellent aussi à « l’instauration d’un Etat civil et non miliaire».

Durant la marche d’aujourd’hui il est attendu que les manifestants répliquent aux propos du président de la République lors de son entretien médiatique avec certains responsables des médias, notamment à propos de l’engagement de l’Algérie dans l’exploitation du gaz de schiste. Pour rappel, ce sujet avait fait déjà polémique par le passé et a été refusé en bloc par la population.

 

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine