Les travailleurs de l’ETRHB protestent devant le tribunal de Sidi M’hamed

Les travailleurs de l’ETRHB protestent devant le tribunal de Sidi M’hamed

Les travailleurs du groupe des travaux publics ETRHB appartenant à Ali Haddad, ont tenu aujourd’hui un sit-in devant le tribunal de Sidi M’hamed à Alger pour protester contre les retards enregistrés pour la perception de leurs salaires.

Le groupe ETRHB appartenant à l’homme d’affaire Ali Haddad, qui est incarcéré à la prison pour des affaires de corruption, subi depuis plusieurs mois, le gel de ses comptes bancaires, ce qui a engendré une situation de crise dans la société.

Malgré l’installation d’un administrateur de la part de l’Etat pour la gestion des comptes, les travailleurs demeurent sans salaire depuis plusieurs mois. Le syndicat des travailleurs a mené ces derniers jours plusieurs actions de protestation afin d’obtenir un dégel de la situation, mais en vain. Ils ont même saisi vendredi dernier par lettre ouverte le président de la République et plusieurs ministères.

Sur les pancartes levées par les prolétaires, plusieurs doléances ont été mentionnées à l’instar de déblocage des salaires, « sept mois sans salaire», «  Ou sont les promesses de l’Etat », « les salaires sont une priorité sur les autres dettes».

En effet, la gestion de ce groupe se fait dans le flou et sans vision depuis le début de la crise suite au gel des comptes en juillet 2019. L’avenir de 5000 employés n’est pas très  garantie, notamment avec l’arrêt total des activités de chantier, des usines et des centres de production, la perte des plans de charge suite aux résiliations en chaîne de plusieurs contrats de travaux.