Ils ont boycotté le travail judiciaire: Les avocats en grève

Sit-in avocats alger

Les avocats, au niveau national, se sont engagés aujourd’hui dans un mouvement de protestation dans lequel ils ont boycotté le travail judiciaire, et ils ont organisé des rassemblements devant les tribunaux et les conseils judiciaires pour rejeter les nouvelles taxes prévues dans la loi de finances 2020.

Ce mouvement de protestation est intervenu en réponse à la décision de l’Union nationale des organisations d’avocats, qui a appelé au boycott du travail judiciaire et l’organisation de manifestations devant les conseils judiciaires aujourd’hui pour protester contre les taxes imposées aux avocats.

Le syndicat a déclaré que cette mesure était venue pour sensibiliser l’opinion publique et le pouvoir,  sur les préoccupations des avocats au niveau national de ce qu’apportait la loi de finances 2020.

Les avocats protestataires ont affirmé que la loi de finances a provoqué une injustice flagrante dans les droits de l’Autorité de la défense concernant les impôts et le paiement de l’impôt.

Les manifestants ont ajouté que l’ancienne loi de finances, il y a quatre ans, avait créé un système fiscal appelé paiement pénal unifié par l’avocat aux autorités fiscales qui était estimé à 12%. Il s’agit d’une taxe unifiée qui comprend le dédouanement par l’avocat de ses obligations financières envers le Trésor public, d’autant plus que l’ancien système servait 80% des jeunes avocats qui ont dépassé 70% au niveau national.

MDI School