HomeActualitéMascara : Refus de délivrance du passeport pour Hadj Ghermoul

Mascara : Refus de délivrance du passeport pour Hadj Ghermoul

Le militant Hadj Ghermoul, condamné fin décembre à 18 mois de prison ferme, s’est vu refusé la délivrance « temporaire » de son passeport par le maire de sa localité dans la wilaya de Mascara, indique le CNLD.

« Hadj Ghermoul vient de recevoir une réponse du maire de sa localité (wilaya de Mascara) pour l’informer du rejet « temporaire » de son dossier de passeport », précise le CNLD.

 » J’ai l’honneur de vous informer que le dossier de votre demande de passeport (…) déposé le 29/12/2019 a été rejeté temporairement en raison du résultat de l’enquête administrative », peut-on lire dans le document portant la réponse du maire à Hadj Ghermoul.

Pour rappel, le tribunal de Mascara a condamné le 25 décembre à 18 mois de prison ferme l’activiste Hadj Ghermoul, annonce le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Hadj Ghermoul était le premier à brandir en janvier 2019 une pancarte contre le 5e mandat de l’ex-président Abdelaziz Bouteflika.

C’est la publication, sur le réseau social Facebook, d’une photo sur laquelle il apparaissait avec son ami, avec la fameuse pancarte sur laquelle était écrit en arabe « Non au 5e mandat », qui lui a attiré les ennuis.

Il a été arrêté le 29 janvier et a quelques jours avant le début du Hirak du 22 février. Il a été placé en détention provisoire. Le 13 mars dernier, Hadj Ghermoul a été condamné en appel, à six mois de prison ferme, par le tribunal de Mascara.

Hadj Ghermoul a été libéré le 20 juillet après avoir purgé sa peine de prison à la prison de Aïn El Hadjar, à 10 km du chef-lieu de la wilaya de Saïda. Il a passé exactement 172 jours en détention.

Hadj Ghermoul est également militant de la Coordination nationale pour la défense des droits des chômeurs (CNDDC).

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine