Retenu pendant deux semaines en Algérie, Jean-François le Dizès est rentré en France

Un journaliste français de 73 ans « retenu » en Algérie
Le militant et journaliste amateur français (grenoblois) Jean-François le Dizès retenu en Algérie depuis deux semaines, est rentré en France vendredi dernier, a rapporté samedi 11 janvier le site France Bleu précisant que « les autorités algériennes lui ont finalement rendu son passeport ».
Le militant des droits de l’Homme et directeur du journal Gauche alternative, âgé de 73 ans, « s’était vu retirer son passeport par les autorités algériennes et assigné à résidence dans son hôtel, pour avoir pris des photos le 27 décembre à Tizi Ouzou, lors d’une manifestation du Hirak pour la mise en place d’une deuxième République en Algérie », a rappelé la même source.
Selon les propos de Jean-François le Dizès, repris par France Bleu, c’est « Grâce aux très nombreux courriels envoyés au consul français d’Alger pour qu’il intervienne, grâce à la parfaite couverture médiatique sur Grenoble de l’affaire, grâce à un article paru dans la presse algérienne » qu’il a pu rentrer d' »un commun accord avec la police algérienne ».
La même source a précisé que Jean-François le Dizès connaît bien l’Algérie « pour y avoir été coopérant dans les années 1970, en tant que prof de maths. C’était la quatorzième fois qu’il y venait avec un visa de tourisme ».

MDI School