AccueilActualitéUn directeur de la "culture" qualifie Abane Ramdane de "grand traître"

Un directeur de la « culture » qualifie Abane Ramdane de « grand traître »

- Advertisement -

Le directeur de la « culture » de la wilaya de M’sila, Rabah Drif, a commis un dérapage, le 10 janvier 2020, dans un post sur son compte Facebook, en qualifiant, Abane Ramdane, martyr de la révolution algérienne (1954-1962), de « grand traître » et en applaudissant son exécution en 1957.

Dans son texte en réponse au réalisateur Bachir Draïs, le responsable de la « culture » de M’sila a qualifié Abane Ramdane de « grand traître » et accusant l’architecte du Congrès de la Soummam (20 août 1956) d’être derrière l’idée selon laquelle le « politique prime sur le militaire ».

The graduate Fair

Pour Rabah Drif, le Congrès de la Soummam était un « coup d’Etat contre la volonté du peuple ». Il s’est même réjoui que Boussouf ait « liquidé » Abane Ramdane.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine