Industrie: L’activité en baisse dans le secteur privé

Industrie: L’activité en baisse dans le secteur privé

Un sondage d’opinion réalisé par l’ONS auprès des chefs d’établissements a révélé que l’activité industrielle en Algérie pour le secteur privé a baissé au cours du troisième trimestre de 2019, soulignant les difficultés rencontrées par les entreprises privées qui conduisent à la faillite, compte tenu de la situation dans laquelle elles vivaient ces derniers mois.

L’enquête a indiqué que cette baisse est principalement due à la baisse du secteur privé et principalement à la stagnation de l’activité industrielle des matériaux de construction et des industries chimiques, tandis que les institutions affiliées au secteur public se sont stabilisées aux mêmes niveaux, grâce au niveau atteint par l’industrie sidérurgique, les métaux, les industries mécaniques et électriques et électroniques et les industries. La nourriture.

Plus de 60% des personnes interrogées dans le secteur public et 58% du secteur privé ont déclaré avoir utilisé leurs capacités de production de plus de 75%, selon l’enquête selon laquelle le niveau d’approvisionnement en matières premières est inférieur à la demande exprimée.

Cette situation a généré une pénétration dans l’inventaire d’environ 40% du secteur public et d’environ 20% du secteur privé, pendant plus de 10 jours, selon les chiffres fournis.

La demande de produits manufacturés a augmenté au cours des mois de juillet, août et septembre de l’année dernière, selon des personnes interrogées dans le secteur public principalement pour l’industrie sidérurgique, les métaux, les industries mécaniques, électriques et électroniques, les industries alimentaires et textiles.

En revanche, environ la moitié des chefs d’entreprises du secteur public et 80% des chefs d’entreprises du secteur privé ont déclaré avoir répondu à toutes les demandes reçues au cours de cette période.

MDI School