L’Afrique a attiré 1,3 milliard $ d’investissements sous forme de capital-risque en 2019

L’Afrique a attiré 1,3 milliard $ d’investissements sous forme de capital-risque en 2019

1,3 milliard $ d’investissements sous forme de capital-risque ont été réalisés en Afrique au cours de l’année 2019, souligne le tech média WeeTracker dans un récent rapport intitulé African Venture Capital Report 2019. Ces investissements sont en hausse de 84,6 % comparativement aux 725,6 millions $ enregistrés en 2018.

Si le montant des investissements a progressé, le nombre de transactions réalisées a régressé, passant de 458 en 2018 à 427 transactions en 2019. Sur l’ensemble des 54 pays africains pris en compte par le rapport, le Nigeria se hisse à la première place en termes de montant global de financements levés.

La première économie d’Afrique a obtenu 663,24 millions $ de capital-risque au cours de l’année 2019. Ce pays d’Afrique de l’Ouest est suivi par le Kenya et l’Afrique du Sud. Les trois pays ont concentré plus de 75 % des transactions sous forme de capital-risque en Afrique.

Les fonds ont été levés auprès de 203 investisseurs en 2019. Les entreprises technologiques du secteur des services financiers (fintech) ont mobilisé plus de financements au cours de l’année.  

Selon les prédictions de WeeTracker, le marché africain du capital-risque devrait rester robuste en 2020 et il sera tiré par les fintech, les entreprises évoluant dans le secteur de la logistique, des services à la demande et de l’agriculture.

Ecofin

MDI Alger