Le ministre turc révèle le contenu de son entretien avec Tebboune

Le ministre turc révèle le contenu de son entretien avec Tebboune

Le président de la République Abdelmadjid a reçu, ce mardi 7 janvier 2020 à Alger, le ministre turc des affaires étrangères Melvut Cavusoglu, pour discuter de la crise libyenne. Le chef de la diplomatie turque a révélé, sur son compte Twitter, le contenu de son tête-à-tête avec le président algérien, Abdelmadjid Tebboune.

Le ministre turc des Affaires étrangères a déclaré qu’il avait profité de cette rencontre  avec le président Tebboune, pour transmettre les salutations du président turc Recep Tayyip Erdogan. Dans un tweet posté ce mardi, le ministre turc a déclaré que la Turquie avait l’intention de porter le niveau de coopération avec l’Algérie au niveau du Conseil stratégique.

Melvut Cavusoglu a déclaré que son pays coopérerait avec l’Algérie sur la base d’intérêts communs, sur les questions régionales, en particulier la crise libyenne. Dans un autre tweet, le ministre turc des Affaires étrangères a évoqué les sujets de sa rencontre avec le Premier ministre Abdelaziz Djerad. À cet égard, M. Cavusoglu a déclaré qu’il avait félicité M. Djerad pour sa nouvelle mission.

Le chef de diplomatie turque a déclaré que les investissements turcs en Algérie s’élèvent à 3,5 milliards de dollars, tout en s’engageant à développer la coopération avec l’Algérie dans les domaines de la culture et le tourisme.

A noter que depuis hier, Alger s’est retrouvé au cœur d’un ballet diplomatique de responsables turcs et libyens pour tenter de trouver une issue à la crise politique et sécuritaire que traverse la Libye, en particulier depuis le soulèvement contre le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a commencé en 2011.

En effet, la décision prise par le président turc d’envoyer des troupes en Libye a rebattu les cartes et a bousculé les agendas diplomatiques. Le président du Conseil présidentiel du Gouvernement d’union nationale (GNA) libyen, Fayez El-Serraj, accompagné du ministre des Affaires étrangères, Mohamed Taher Siala, et du ministre de l’Intérieur, Fathi Bachagha, a été reçu hier par le président Tebboune, afin d’évoquer la crise libyenne.

A ce propos, il convient de rappeler que la chancelière allemande, Angel Merkel, s’est entretenue hier par téléphone avec le président Tebboune, en évoquant la crise en Libye. La chancelière Merkel a, dans ce sens, officiellement le président algérien à assister à la conférence de Berlin sur la Libye.

MDI