Libération de Hamza Djaoudi, jeune capitaine de la marine marchande

Boumerdes : Le jeune Hamza Djaoudi condamné à 18 mois de prison ferme

Le jeune capitaine de la marine marchande, Hamza Djaoudi a été condamné ce mardi 31 décembre a une année de prison dont 4 mois ferme et 8 mois avec sursis par le tribunal de Sidi M’hamed d’Alger, annonce le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Ainsi, Hamza Djaoudi retrouve la liberté après avoir passé purgé sa peine à la prison d’El Harrach. « Le verdict est tombé au tribunal de Sidi M’hamed : Hamza Djaoudi retrouve sa liberté. Condamné à 1 an de prison dont 4 mois ferme et 8 mois avec sursis. Il purge sa peine », indique le CNLD.

Le jeune capitaine de la marine marchande, natif de Si Mustapha à Boumerdès, a été arrêté le 22 août dernier puis mis sous mandat de dépôt à la prison d’El Harrach trois jours plus tard, soit le dimanche 25 août.

Hamza Djaoudi, pour rappel, avait posté une vidéo sur Youtube, dans laquelle il avait dénoncé le monopole de la société émiratie DP World dans la gestion des ports algériens, avait rapporté El Watan dans son édition de samedi 24 août 2019.

Selon la même source, le jeune capitaine de la marine marchande, s’en est pris également dans sa vidéo à « el îssaba » (le gang) et appelé ses collègues à la désobéissance civile à partir du 1er septembre.

« Cette société (DP World, ndlr) s’offre 70% des bénéfices des ports algériens. On est colonisés économiquement », avait-t-il déclaré, disant ne pas reconnaître le pouvoir incarné par Bensalah, Bedoui et les militaires.