El Oued : Prison ferme contre 5 manifestants chômeurs

Alger : 20 manifestants condamnés à de la prison ferme

Cinq condamnations allant de six mois à un (1) an de prison ferme et un acquittement ont été prononcés lundi par le tribunal d’El-Oued dans l’affaire de protestation de chômeurs devant le siège de l’Agence de l’emploi de la wilaya, rapporte l’agence officielle.

Le tribunal a acquitté le journaliste et blogueur Adel Azeb Cheikh et prononcé une peine d’une année de prison ferme assortie d’une amende de 100.000 DA contre deux mis en cause (Farouk. K) et (Karam. H), ainsi qu’un verdict de six mois de prison ferme assorti d’une amende de 100.000 DA à l’encontre de trois autres en l’occurrence (A. Ali. B), (Mohamed. B) et (Ahmed. B).

Le représentant du ministère public avait requis la semaine dernière dans cette affaire une peine de 18 mois de prison ferme assortie d’une amende de 100.000 DA contre cinq des mis en cause et une autre de 12 mois de prison ferme et une amende de 100.000 DA à l’encontre du journaliste Adel Azeb Cheikh.

Cinq des prévenus avaient été placés en détention provisoire le 9 octobre dernier par le magistrat d’instruction pour  »attroupement non armé »,  »incitation à l’attroupement » et  »insulte et outrage à un fonctionnaire en exercice ».

Le journaliste et blogueur Adel Azeb Cheikh avait été, quant à lui, placé en détention provisoire le 14 octobre dernier après avoir comparu devant le juge d’instruction pour « ingérence » et « violation des vies privées des personnes par la diffusion de photos sur les réseaux sociaux sans le consentement des concernés ».

L’audience s’est déroulée en présence des proches et parents des mis en cause dans des conditions sécuritaires renforcées.

Le mouvement de protestation avait été déclenché au début du mois d’octobre dernier par des chômeurs devant le siège de l’Agence locale de l’emploi, après avoir relevé des dépassements dans la liste de postulants au concours de recrutement à l’entreprise Naftal, rendue public par l’agence.

MDI School