L’Algérie acte son adhésion à la zone de libre-échange africaine « ZLECAf »

suivre l'activité des marchés de gros

L’Algérie a ratifié dimanche à Accra (Ghana) l’Accord de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), indique un communiqué du ministère du Commerce. Avec cette ratification, l’Algérie est le 30e pays africain à adhérer officiellement à la ZLECAf, rapporte l’agence officielle.

La ratification officielle par l’Algérie de l’Accord de la Zone de libre-échange continentale africaine est intervenue lors de la réunion des ministres africains du Commerce qui se tient dimanche à Accra.

A cette occasion, le ministre du Commerce, Saïd Djellab, a indiqué que le lancement de la ZLECAf constituait une « étape cruciale pour le renforcement de la coopération et des échanges entre les Etats africains » qui, a-t-il dit, recèlent d’importantes potentialités dans plusieurs domaines, notamment des ressources naturelles, agricoles et minières.

L’entrée en vigueur de cet Accord affranchira les Etats africains de leur dépendance en matière d’extraction des matières premières et favorisera le commerce interafricain, a estimé le ministre.

La ratification dudit Accord permettra aux Etats concernés de bénéficier de l’élimination progressive des barrières tarifaires sur une période de cinq (5) ans après son entrée en vigueur prévue en juillet 2020.

En annonçant officiellement son adhésion à la Zone de libre-échange continentale africaine, l’Algérie réaffirme sa détermination à promouvoir et à développer les relations économiques et les échanges commerciaux entre les pays africains, selon la même source.

L’Algérie avait récemment organisé une Conférence nationale sur les enjeux de la Zone de libre-échange continentale africaine en vue d’expliquer son importance pour l’économie nationale et les économies des Etats africains.

En vertu de l’Accord, chaque pays qui adhère à la ZLECAf est tenu d’organiser une conférence pour vulgariser les objectifs de cette zone de libre-échange et mettre en avant son importance pour les peuples du continent.

Bessa, Résidence la Pinède