La Chine s’oppose à toute ingérence étrangère en Algérie

L'ambassadeur de Chine en Israël retrouvé mort dans sa résidence

L’ambassadeur de la République de Chine en Algérie, Li Lianhe, a affirmé samedi que son pays soutenait l’Algérie et s’opposait à toute ingérence étrangère dans ses affaires internes, en réaction à l’adoption de la résolution du Parlement européen (PE) sur « La situation des libertés en Algérie », rapporte l’agence officielle.

« La République populaire de Chine en Algérie soutient l’Algérie et s’oppose à toute ingérence étrangère dans ses affaires internes », a déclaré Li Lianhe en marge de sa participation à une opération de reboisement au Parc des Grands Vents à Dely Ibrahim, en présence du ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement, ministre de la Culture par intérim, Hassane Rabehi et de la ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fatma-Zohra Zerouati.

Réitérant « l’engagement de la Chine au côté de l’Algérie en toutes circonstances », le diplomate chinois a exprimé « l’attachement de son pays à consentir davantage d’efforts pour la consolidation de la coopération bilatérales dans divers domaines stratégiques, au service des intérêts des deux pays et des deux peuples, et à renforcer les relations bilatérales avec l’Algérie en vue de consolider et raffermir les relations historiques séculaires et l’amitié forte entre les deux pays ».

MDI School