Le président de la FIFA lance un appel d’investissement de 1 milliard $ dans les stades en Afrique

Le président de la FIFA lance un appel d’investissement de 1 milliard $ dans les stades en Afrique

Gianni Infantino, le président de la FIFA, souhaite la création d’une ligue fermée pour les vingt meilleurs clubs africains. Il compte lancer un appel pour collecter 1 milliard $ (900 millions d’euros) afin de doter tous les pays du continent d’un réel stade de football respectant les standards internationaux ; ce qui est nécessaire pour concrétiser ce projet. « Il faut prendre les 20 meilleurs clubs d’Afrique et les faire jouer dans une ligue africaine. Une telle ligue peut générer au moins 200 millions $ de revenus ; ce qui la placerait dans le Top 10 mondial », a-t-il déclaré à Lubumbashi lors des 80 ans du TP Mazembe, l’un des plus grands clubs du continent.

Pour M. Infantino qui a également évoqué outre les infrastructures, des obstacles comme l’arbitrage non professionnalisé, ce projet de ligue fermée pourrait permettre d’arrêter le départ des joueurs africains vers les autres championnats du monde. L’objectif est de permettre au football du continent d’être compétitif sur le plan mondial.

Si la qualité des infrastructures est un grand obstacle au développement du football en Afrique, plusieurs autres problèmes minent encore ce sport sur le continent. Citons par exemple la mauvaise gestion ou encore l’ingérence des politiques. Si les footballeurs africains jouent au plus haut niveau en Europe, aucun pays africain n’a encore gagné la Coupe du monde, la plus grande compétition internationale de ce sport.

Ecofin

Bessa, Résidence la Pinède