Nouveau découpage administratif : les interrogations de Zoubida Assoul

Zoubida Assoul qualifie la révision de la constitution d’« effet d’annonce »

Le parti de Zoubida Assoul, l’Union pour le Changement et le Progrès (UCP), a réagi au nouveau découpage administratif décidé hier par le Conseil des ministres qui a annoncé la création de 10 nouvelles wilayas.

« La découpage territoriale relève de la loi qui devrait être adoptée par le Parlement » a fais savoir hier le parti dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

L’UCPC a souligné que cette loi fait partie de l’une des trois lois qui sont présentées d’abord à l’Assemblée nationale, puis à l’Assemblée populaire nationale conformément au dernier amendement de la Constitution.

Le parti de Zoubida Assoul a soulevé de nombreuses questions quant au timing et aux circonstances ayant entouré cette décision.

« Quand le parlement a-t-il publié la nouvelle partition? Et le gouvernement actuel est-il éligible?, s’est interrogé l’UCP.

Le parti s’est également demandé si le trésor public peut supporte un budget si lourd pour dix nouveaux États, avant de s’interroger pourquoi cette décision a été prise maintenant.

MDI School