Homela deuxLa « résolution d’urgence » sur l’Algérie : Un non-événement selon un...

La « résolution d’urgence » sur l’Algérie : Un non-événement selon un député

Les députés européens ont considéré la sortie de l’euro-député, Raphael Glucksmann, comme un non-événement, selon le député Noureddine Belmeddah, représentant de la communauté nationale à l’étranger.

En effet, le député européen avait annoncé qu’un débat sur la situation politique en Algérie, suivi d’une « résolution d’urgence », aurait lieu la semaine prochaine au Parlement européen à Strasbourg.

Dans un post publié ce lundi 25 novembre 2019 sur sa page Facebook, le député Noureddine Belmeddahr a affirmé que lors d’un entretien avec des députés du Parlement européen en marge d’un symposium international, avoir discuté avec eux du tweet du député français Raphael Glucksmann et de son appel à une session d’urgence du Parlement européen pour débattre de la situation en Algérie.

Selon le député Belmeddah, les parlementaires européens n’étaient pas au courant de la tenue d’une session sur la situation en Algérie, soulignant qu’ils étaient habitués à ce genre de production pour nuire à la stabilité de l’Algérie.

Les députés européens estiment que Glucksmann ferait mieux de consacrer tous ses efforts, son temps et ses tweets à faire face à la répression des manifestants des gilets jaunes en France, ce qui devrait faire l’objet d’une session d’urgence du Parlement européen en raison des terribles images que le monde voit, rapporte le député Belmeddah.

Pour rappel, Raphael Glucksmann a dénoncé, vendredi dernier, le silence du Parlement européen sur « un mouvement aussi massif, aussi exemplaire que le Hirak algérien. Cette révolution qui ne brise pas un carreau et pourtant pourrait changer la face du monde ». L’euro-député a accusé des lobbies liés aux intérêts nationaux de bloquer un débat et une résolution sur la situation en Algérie.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine