AccueilActualitéNationalDétenus du Hirak : Le CNLD appelle à une grève générale le...

Détenus du Hirak : Le CNLD appelle à une grève générale le 28 novembre

- Advertisement -

Le Comité national pour la libération des détenus (CNLD) a appelé, dimanche, l’ensemble des Algériennes et Algériens à une grève générale « dans tous les secteurs à travers le territoire national, pour la journée du jeudi 28 novembre » et « à rejoindre massivement par un rassemblement des mamans et des familles de détenus, le même jour à 14 heures, à la place Maurice Audin (Alger) pour exiger la libération de tous les détenus de la révolution et l’arrêt immédiat de cette répression judiciaire. »

Texte intégral de l’appel du CNLD à la grève générale

The graduate Fair

« L’Algérie traverse ces derniers jours une vague d’arrestations contre des manifestants pacifiques, à travers plusieurs wilayas du pays, avec violence et acharnement policier, notamment contre des citoyens opposants à la mascarade électorale du 12 décembre prochain, rejetée et disqualifiée par l’écrasante majorité des Algériens.

Cette situation inédite d’un pouvoir aux abois est une preuve que les décideurs, déboussolés et en perte de vitesse, cherchent à imposer un passage en force pour imposer une dictature militaire au moment où les millions d’Algériennes et d’Algériens ne cessent de réclamer quotidiennement un Etat civil et une Algérie libre et démocratique, depuis neuf mois d’une révolution pacifique qui a émerveillée le monde entier.

Depuis quelques semaines, une dizaine d’innocents, arbitrairement incarcérés et pris en otages par le pouvoir en place, ont été jugés et condamnés par une justice soumise qui peine à se libérer.
Un hommage particulier à l’ensemble des avocats de la défense qui continuent à honorer leur noble mission, bénévolement et sans relâche, depuis plusieurs mois.

Les portraits des détenus d’opinion et politiques ont été portés à travers tout le territoire national et même à l’étranger, à chaque marche ou action, par les Algériens qui réclament la libération immédiate et inconditionnelle de tous les otages.

Les familles des détenus d’opinion et politiques, comme le CNLD, ne sont pas indifférents devant cette solidarité exemplaire et exceptionnelle qui confirme aussi l’union des Algériens dans ce mouvement pacifique.

Le CNLD, fidèle à ses engagements et missions, réuni samedi 23 novembre à Alger pour évaluation de la situation, appelle l’ensemble des Algériennes et Algériens, toutes les forces vives du pays, à une grève générale, dans tous les secteurs à travers le territoire national, pour la journée du jeudi 28 novembre.

Le CNLD appelle la société civile à rejoindre massivement le rassemblement des mamans et des familles de détenus, le même jour du jeudi 28 novembre à 14 heures, à la place Maurice Audin (Alger) pour exiger la libération de tous les détenus de la révolution et l’arrêt immédiat de cette répression judiciaire.

A cet effet et pour la réussite de cette grève générale, le CNLD appelle l’ensemble des syndicats autonomes au niveau national à adhérer massivement à cette action en soutien aux détenus politiques et d’opinion ainsi que leurs familles, en attendant d’autres actions communes à engager début mois décembre.

L’union fait la force et la différence.
Alger, le 24 novembre 2019;
Le CNLD. »

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine