Homela deuxBlé : Les importations plafonnées à 4 millions de tonnes/an

Blé : Les importations plafonnées à 4 millions de tonnes/an

Le gouvernement a décidé de plafonner les importations de blé tendre à 4 millions de tonnes/an au lieu de 6,2 millions tonnes. Soit une réduction de 2, 2 millions de tonnes.

En effet, selon un communiqué des services du Premier ministère sanctionnant une réunion du Gouvernement, il a été décidé l’amendement du décret exécutif relatif au prix de la farine et dérivés.

La décision a été prise lors d’une réunion du gouvernement ce mercredi, selon un communiqué du Premier ministère. Elle rentre dans le cadre de l’amendement du décret exécutif relatif au prix de la farine.

« Cet amendement s’inscrit dans le cadre des mesures prises par le gouvernement relatives à la préservation des devises et la réduction des importations algériennes de céréales, notamment de blé tendre », a expliqué le gouvernement, en précisant que « des mesures qui ont permis de fixer les besoins réels du marché national du blé tendre, à 4 millions de tonnes au lieu de 6,2 tonnes importées chaque année ».

« L’objectif de ce texte est d’éliminer les pratiques illégales de détournement des produits subventionnés. Il vise également à maintenir les mêmes niveaux de prix appliqués actuellement et à assurer la transparence de leur accès aux citoyens et aux familles », a indiqué le premier ministre, Noureddine Bedoui

Indiquant qu’il s’agissait de produit vital, Bedoui a donné Instruction pour la mise en place rapidement d’un organisme naumtional indépendant qui sera chargé du contrôle et de la régulation des produits stratégiques notamment le blé et le lait.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine