HomeActualitéNationalCensure : Le Temps d’Algérie suspend quatre journalistes

Censure : Le Temps d’Algérie suspend quatre journalistes

Plusieurs journalistes du groupe Médias temps nouveaux, ont été suspendus temporairement depuis hier de la rédaction du Temps d’Algérie par la direction générale du groupe. L’édition du journal Le Temps d’Algérie n’a pas été édité ce mercredi.

Dans une note publiée par la direction du groupe, il a décidé de suspendre temporairement, quatre journalistes dont un rédacteur en chef, les accusant d’avoir publié sur les réseaux sociaux des propos qui « touchent à la réputation du groupe Temps d’Algérie ».

Les personnes concernées « sont interdite d’accès au siège de la société jusqu’à ce qu’ils comparaîtront devant le conseil de discipline » précise la même note. De e fait, certains journalistes du même journal ont organisé un sit-in devant le siège de la direction ce mercredi.

En effet, la direction visée en premier lieu, le journaliste, Aissa Moussi, qui a dans une publication le dimanche dernier s’est démarqué de la Une du journal du Le Temps d’Algérie, dans lequel il rédige ses articles. « En tant que journaliste de ce média, je me démarque d’une telle couverture voire même du contenu qui ne reflètent aucunement la réalité du terrain. Une honteuse orientation dictée par les nouveaux maîtres du moment au Groupe Média Temps Nouveaux ».

Moussi qui a dénoncé la censure qu’il subit ces dernières semaines, a estimé qu’être « journaliste, c’est savoir aussi faire preuve d’honnêteté avec soi-même et avec l’opinion en ces moments historiques de la vie de notre pays l’Algérie ».

S’agissant des autres journalistes, ils ont été sanctionnés suite à leur solidarité avec leur collègue, qui a été sommé de quitté le lieu de travail. Ainsi, la direction n’a pas apprécié le geste du rédacteur en chef, et deux autres journalistes qui ont pris position avec Moussi, de ce fait, ils sont aussi sanctionnés.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine