Professionnels du soutien : Revoilà le SG de l’Union des Paysans Algériens

Disparu des radars depuis plusieurs mois, notamment, depuis l’annulation du 5ème mandat et la démission du président Abdelaziz Bouteflika en avril dernier.

Le secrétaire général de l’Union nationale des paysans algériens (UNPA), Mohamed Alioui, est réapparu ce samedi 16 novembre, la veille du lancement de la campagne électorale pour l’élection présidentielle du 12 décembre prochain.

En effet, Mohamed Alioui, a un mois du scrutin, a appelé les agriculteurs et les paysans à travers le territoire national à une large mobilisation pour « la réussite » de l’élection présidentielle du 12 décembre.

Selon un compte-rendu de l’agence officielle APS d’une réunion tenue au siège de l’UNPA, à laquelle ont assisté les secrétaires des unions de wilayas, des présidents de fédérations, Alioui a exhorté les agriculteurs et les paysans algériens à une « large mobilisation pour la réussite des élections du 12 décembre » et à s’exprimer de manière « libre et transparente » afin d’élire le futur président de la République.

Soulignant que ce scrutin constitue une « étape importante dans l’édification d’une nouvelle République pour laquelle aspire tout le peuple algérien, dont les paysans », le SG de l’UNPA a affirmé que ce rendez-vous électoral permettra, aussi, de « faire face à toutes les tentatives visant à attenter à la stabilité du pays ».

Saluant le rôle efficace de l’Armée nationale populaire (ANP), à sa tête le général de corps d’Armée, Ahmed Gaid Salah, vice-ministre de la Défense nationale, et chef d’Etat-Major de l’ANP, et de tous les services de sécurité dans la préservation de la sécurité et de la stabilité nationales, le secrétaire général de l’UNPA a félicité, en outre, tous les paysans et agriculteurs qui ont exprimé leur soutien au processus électoral en cours.

« En cette occasion du 45ème anniversaire de la création de notre organisation, je félicite tous les agriculteurs algériens pour leur patience et pour les efforts déployés pour préserver notre pays, malgré toutes les pressions subies de la part de certaines parties. Celles-ci qui sont vouées à échouer », a-t-il fait savoir.

« Les paysans algériens vont participer au scrutin présidentiel du 12 décembre avec force et conviction », a-t-il ajouté, précisant que l’organisation compte plus de 4 millions d’adhérents faisant d’elle parmi les plus importantes associations du pays.

Pour rappel, le 11 février dernier, deux jours après l’annonce en pompe par le FLN de la candidature de Bouteflika pour un 5e mandat et dix jours avant le début du mouvement populaire le 22 février, Mohamed Alioui avait promis à Bouteflika de mobiliser les agriculteurs, les paysans et les villageois pour la présidentielle du 18 avril. « Nous garantissons 5,4 millions de voix pour Bouteflika lors du prochain scrutin », a-t-il promis dans une déclaration à TSA.

« Nous avons accueilli la lettre de Bouteflika avec joie, et nous étions convaincus que le président allait répondre favorablement à notre appel pour se porter candidat. Nous étions sûrs qu’il n’allait pas nous décevoir », s’est-il félicité, ajoutant que son organisation avait « un contrat avec Bouteflika depuis 1999 ».

« Nous avion senti en Bouteflika l’odeur du président Boumediene, et nous sommes restés sur notre engagement. Aujourd’hui, personne ne peut nier les réalisations du président, qui a mis fin aux années de sang. Aujourd’hui, l’Algérie est sûre, forte, en paix et en sécurité, c’est pour cela que nous soutenons le président », avait-t-il expliqué à la même source.

Bessa, Résidence la Pinède