Procès de Mourad Amiri : le procureur a requis 6 mois de prison ferme

Le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed a requis 6 mois de prison ferme à l’encontre du militant Mourad Amiri

Le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed a requis 6 mois de prison ferme à l’encontre du militant Mourad Amiri, poursuivi par l’actuel ministre de l’Intérieur, a déclaré ce dimanche à la chaîne Berbère Télévision maître Alili Yamina.

Mourad Amiri était cadre technicien principal des transmissions exerçant à la direction générale des télécommunications au ministère de l’intérieur. Il a été suspendu de ses fonctions le 7 juillet dernier par l’actuel ministre pour des publications jugées illégales sur sa page Facebook où il a lancé un appel à ses collègues pour s’impliquer dans le mouvement populaire.

MDI Alger

Pour rappel, le procès de Mourad Amiri a été reporté le mois dernier pour la troisième fois par les avocats de la défense, avait indiqué le comité national pour la libération des détenus  (CNLD).

Bessa, Résidence la Pinède