HomeActualitéNationalPrésidentielle : La présentation du logiciel de surveillance reportée

Présidentielle : La présentation du logiciel de surveillance reportée

La présentation par l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) du système informatique pour la surveillance des élections prévue, mercredi, a été reportée pour la semaine prochaine, rapporte l’agence officielle.
Le président de l’ANIE, Mohamed Charfi, avait ainsi assuré, à maintes reprises, que la présidentielle du 12 décembre se déroulera en toute transparence, grâce notamment à l’efficacité des procédures mises en place relatives à la surveillance.
 
Il a assuré, à ce propos, lors d’un entretien accordé à l’APS, que le système informatique qui sera piloté par des experts en informatique « reléguera la fraude au domaine de l’impossible ».
 
« Je pense que personne n’oserait une tentative de fraude, avec ce qui sera assuré comme procédures préventives dans ce sens », a-t-il déclaré.
Lors de l’annonce des noms des cinq candidats retenus pour l’élection présidentielle, M. Charfi a indiqué que l’ANIE « s’engage à garantir une élection régulière et démocratique », soulignant que « ses membres sont mobilisés pour préserver le choix du peuple ».
 
Il a, par la même occasion, a annoncé la présentation, prochainement, d’un exposé détaillé » sur le fichier électoral national, notant que « ce qui était considéré auparavant comme impossible est devenu aujourd’hui une réalité et un acquis pour l’Algérie ».
À rappeler que l’ANIE avait retenu cinq candidats à l’élection présidentielle du 12 décembre prochain. Il s’agit du secrétaire général par intérim du parti du Rassemblement national démocratique (RND), Azzedine Mihoubi, le président du Mouvement El-Bina Abdelkader Bengrina, le président du parti Talaie El Houriyet Ali Benflis, le président du parti du Front Al-Moustakbel, Abdelaziz Belaïd et l’ancien Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune.
Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine