Industrie agroalimentaire : NCA Rouiba en crise financière

Industrie alimentaire : NCA Rouiba en crise financière

La société NCA Rouiba spa vient de rendre public un communiqué adressé à ses actionnaires et autres parties prenantes de la société en vue de les informer sur sa situation financière actuelle, et les mesures préconisées pour sortir de cette situation.

« Des défaillances de gestion des créances et des dettes et du contrôle interne. La faible dynamique de la bourse d’Alger qui aurait pu être une partie de la solution pour soutenir l’entreprise à un moment difficile, La bonne gouvernance qui a toujours caractérisé notre entreprise, notre présence à la bourse d’Alger, ainsi que notre devoir de transparence, vis-à-vis de toutes les parties prenantes, nous imposent de vous informer de cette délicate situation et des mesures de sauvegarde en cours de mise en œuvre », indique-t-on.

Aujourd’hui, en plus de ne plus pouvoir répondre à la demande du marché par manque de produits, l’entreprise fait face à des échéances financières qu’elle peine à honorer. Après avoir remercié son directeur général l’entreprise a engagé et concomitamment à sa sortie, des audits et des diligences nécessaires afin de statuer sur les lacunes qui ont marqué la gestion de la période précédente.

« En parallèle une feuille de route de sauvegarde et de relance de l’activité est en cours d’étude, en se basant sur nos savoir faire, notre expérience et les fondamentaux du marché des jus de fruits sur lequel nous opérons depuis 50 ans. Avec le soutien de tous nos partenaires; les employés et le conseil d’administration, travaillent d’arrache-pied explorant toutes les voies et moyens pour sortir de cette situation complexe », ajoute le communiqué.

Mise en place d’une nouvelle stratégie

Parmi les actions proposées de sortie de crise, NCA Rouiba parle de recours systématique aux poursuites judiciaires pour le recouvrement des créances, de changement dans les conditions générales de vente, en ayant instauré le paiement avant enlèvement et la couverture des risques d’impayés en faisant appel à la CAGEX pour 100% des clients. Optimisation des opérations et réduction des charges et de négociations avec nos partenaires financiers et fournisseurs en vue de restructurer notre endettement. Évaluer l’option de cession des immobilisations non rentables.

« Bien que nous soyons très confiants quant au résultat de notre plan d’action, il s’avère tout de même nécessaire pour l’entreprise de renforcer ses fonds propres que ce choc de trésorerie a sérieusement mis à mal », poursuit-on.

Plusieurs scénarios sont actuellement explorés par le conseil d’administration de la société dont : l’augmentation de capital, L’ouverture du capital à un partenaire stratégique et/ou financier.

L’évolution de la situation de l’entreprise et les scénarios retenus seront ainsi l’occasion de la tenue d’une assemblée générale des actionnaires prévue dès la finalisation de nos discussions.

MDI Alger

Fondée en 1966, NCA-Rouiba après plus de 60 ans de présence dans le paysage agroalimentaire Algérien et leader dans le domaine des boissons aux fruits, fait face pour la première fois de son existence à de graves soucis de trésorerie inhérents à plusieurs facteurs : La crise économique qui frappe le pays, conduisant à une baisse de la consommation et une suralimentation du marché  L’explosion des pratiques du sans facture de la part de nos principaux concurrents.

Bessa, Résidence la Pinède