Magistrats : La LADDH exprime sa solidarité avec le mouvement de grève

Magistrats : La LADDH exprime sa solidarité avec le mouvement de grève

La ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH) estime que ce qui arrive aujourd’hui aux magistrats, rentre dans la logique du coup de force du pouvoir qui veut mettre au pas la société en vue de passer sa feuille de route et sauver le système.

« Aucune voix discordantes n’est tolérées, c’est bien la logique d’un régime dictatorial. Exprimons notre solidarité aux magistrats et aidons le pouvoir judiciaire a ce libérer, libérer la justice est un combat central dans notre mouvement-Hirak, le gagner c’est gagner la bataille du championnat du système », indique en effet la ligue.

Pour la LADDH, la ligne de démarcation s’est nettement précisé, les décantations aussi, elle se situe, selon elle, entre ceux et celles qui veulent le changement du système et ceux et celles qui résistent et veulent la continuité avec quelques rafistolages de la façade du système.

MDI Alger

« Pour le changement pacifique et démocratique, faudra ratisser large, s’ouvrir a toutes les forces et dynamiques qui s’inscrivent dans cette volonté, faudra construire des jonctions », conclue la LADDH.

Bessa, Résidence la Pinède