Les exportations hors hydrocarbures reculent de 10%

Les exportations hors hydrocarbures reculent de 10%

Les exportations algérienne hors hydrocarbure (EHH) ont enregistré un recul plus ou moins important durant les huit mois de cette année. Même si elles sont minimes, ces exportations en majorité dérivés des hydrocarbures ont reculé cette année de prés de 10%.

Selon les chiffres communiqués par la direction des études et de la prospective des Douanes (DEPD), l’exportation de plusieurs produits hors hydrocarbure a reculé, entre autre, les engrais minéraux ou chimiques azotés, qui représentent 32% de la valeur globale des exportations hors hydrocarbures, ont atteint près de 559,6 millions de dollars, soit une baisse de 1,5%, par rapport à la même période de l’année 2018.

De même pour les huiles et autres produits provenant de la distillation des goudrons, ou les exportations ont totalisé 329,60 millions de dollars, soit une baisse de 36%. Alors que les exportations de l’ammoniac anhydre ont engrangé 198,5 millions de dollars, soit une baisse de près de 30%.

Les seuls produits qui ont été exporté davantage sont les sucres de canne et de betteraves, ont augmenté de 3,80% pour atteindre 167,88 millions de dollars, ainsi que les exportations des phosphates de calcium naturels ont 47,79 millions de dollars, soit une augmentation de 45,85 %, durant la même période de comparaison, en plus du ciment, qui a atteint les 49 millions de dollars.

Par ailleurs, les Douanes algériennes ont fait savoir que cinq produits ont totalisé plus de 77% des exportations hors hydrocarbures durant les huit premiers mois de 2019.

Pour rappel, les EHH restent marginales sur les huit premiers mois de l’année en cours, avec 1,74 milliard de dollars, ce qui représente 7,2% du volume global de l’ensemble des exportations algériennes, contre 1,93 milliard de dollars durant la même période en 2018, en baisse de 9,8%.

MDI School