HomeénergiePour le Patron de Total, les pays de l’OPEP « se satisferaient...

Pour le Patron de Total, les pays de l’OPEP « se satisferaient d’un prix du baril situé entre 60 et 70 dollars »

« Une économie mondiale au ralenti ne peut pas se permettre un prix du pétrole très élevé. Je ne pense d’ailleurs pas que ce soit l’ambition des pays producteurs de l’Opep : ils se satisferaient d’un prix du baril situé entre 60 et 70 dollars », a déclaré le PDG de Total, Patrick Pouyanné, dans un entretien publié ce lundi 28 octobre 2019 dans les colonnes du JDD.

Il a indiqué que les conflits géopolitiques dans la région du Moyen-Orient ont été relancés par les États-Unis quand ils ont décidé d’exercer une pression maximale sur l’Iran visant à mettre fin à ses exportations de pétrole.

M. Pouyanné a indiqué, à ce propos, qu’en étranglant ce pays, ils créent des tensions fortes. D’où les « attaques » sur des pétroliers dans le détroit d’Ormuz, et plus récemment l’agression historique sur les capacités de production de l’Arabie saoudite, l’incident le plus grave sur des installations pétrolières depuis la Seconde Guerre mondiale. Dès que l’on touche au grenier du pétrole, les marchés s’affolent.

Interrogé sur la fin du pétrole, M. Pouyanné a répondu que « non, pas avant longtemps. Mais à horizon vingt ans, le marché du pétrole devrait commencer à décroître. En revanche le marché du gaz va connaître une progression, ce qui nous pousse à investir fortement dans ce domaine, comme nous venons de le faire en Inde ».

Il estime que l’Inde est un sujet majeur pour le climat de la planète! Ils seront bientôt 1,5 milliard, c’est donc 25% du problème du changement climatique. Or leur principale ressource est le charbon. Au final, quand Total va développer le gaz en Inde, pour le substituer au charbon, c’est une contribution importante à la lutte contre le changement climatique.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine