Oncologie : Des traitements enregistrés, mais non commercialisés

Oncologie : Des traitements enregistrés, mais non commercialisés

Le traitement dans le domaine d’oncologie coûte encore très cher pour les finances publiques, mais, la crise actuelle a contraint les autorités à retarder l’importation de plusieurs produits enregistrés pourtant en 2018.

Ainsi, plusieurs patients ont été privé durant cette année de traitement  a affirmé  Dr Bachagha Lydia, directrice de l’information médicale chez le laboratoire Roche, en marge du forum des pharmaciens organisé ce samedi à Alger.

Le laboratoire Roche spécialisé dans la production des médicaments destinés au traitement de différentes tumeurs dans le monde et en Algérie,   est phase de préparation des traitements de biotechnologie, une production qui permettra d’améliorer la prise en charge des malades. Selon le Dr Bachagha, l’immunothérapie aussi constitue une méthode de traitement des différents cancers, tel que celui du sein, des poumons, ou du colon.

Dans ce sens, le laboratoire Roche œuvre à « mettre en place des nouvelles aires thérapeutiques telles que, l’hémophilie, la sclérose en plaques, ainsi que des nouvelles formulations pour les thérapeutiques existantes » rassure la représentante du laboratoire. Cela toujours pour améliorer  la qualité de vie du patient en facilitant le travail de prise en charge par le personnel soignant.