Homela deuxPrésidentielle : Le FLN hors course pour la première fois dans l'Histoire

Présidentielle : Le FLN hors course pour la première fois dans l’Histoire

Pour la première fois dans l’histoire de l’Algérie indépendante, le Front de Libération Nationale (FLN), sera hors cours à l’élection présidentielle. Selon son SG par intérim Ali Seddiki, le FLN ne présentera pas de candidat à la présidentielle du 12 décembre 2019, a rapporté dimanche l’agence officielle.
« Le FLN n’a pas présenté de candidat à l’élection du 12 décembre 2019 car, au regard de la conjoncture qu’il traverse, il n’est pas en mesure de l’emporter », a affirmé Ali Seddiki à Ouargla, lors d’une rencontre régionale de la coordination sud-est (Ouargla, Tamanrasset, Illizi, Ghardaïa et El-Oued).
Ali Seddiki a rejeté au passage, les appels au retrait du FLN de la scène politique nationale. « Ceux qui ont fabriqués des slogans hostiles au parti et qu’ils ont brandi lors des marches du Hirak populaire, se sont trompés d’ennemi car, le parti n’est l’ennemi de personne », a-t-il affirmé.
Il a appelé les militants à « faire réussir la prochaine présidentielle afin de sortir de la gouvernance temporaire vers une légitimité populaire » et « se rendre aux urnes et à voter en toute confiance ».
 
« Le FLN est tout à fait conscient de la difficulté d’une gouvernance temporaire et de ses répercussions », a indiqué Ali Seddiki, ajoutant que « le succès de la prochaine élection présidentielles sera celui du FLN ». Il a rappelé que, son parti rejette toute période de transition.
Par ailleurs, il a invité les militants à contribuer au « changement » au sein du parti et à sa restructuration en prévision des prochaines échéances et à « choisir leur direction en toute clarté et intégrité, afin de retrouver son aura et sa perspicacité ».
Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine