Jeremy Rifkin prédit la fin de la « civilisation des énergies fossiles »

Jeremy Rifkin prédit la fin de la « civilisation des énergies fossiles »

L’économiste américain Jeremy Rifkin a prédit l’effondrement de la civilisation centrée sur les énergies fossiles d’ici à 2028 et son remplacement par une nouvelle économie basée sur le solaire, l’éolien, le numérique, et sans nucléaire, selon le magazine français Le Point.

Il a soutenu que «la civilisation des carburants fossiles, qui est à la base des deux premières révolutions industrielles, s’effondre en temps réel », précisant que « le solaire et l’éolien deviennent si bon marché que leur coût moyen est désormais moindre que celui de l’énergie nucléaire, du pétrole, du charbon ou même du gaz naturel ».

Jeremy Rifkin a ainsi souligné que « c’est un tournant majeur et nous commençons à voir des milliers de milliards de dollars d’actifs perdus dans le complexe mondial des énergies fossiles », précisant que « les actifs perdus, ce sont les droits d’exploration (pétrolière et gazière) qui resteront inutilisés, tous les hydrocarbures qui ne seront jamais extraits, tous les pipelines qui seront abandonnés, les centrales électriques qui ne seront pas utilisées parce qu’elles ne seront jamais amorties ».

MDI Alger

L’économiste américain a indiqué que « 11.000 milliards de dollars se sont déjà rapidement détournés des énergies fossiles, les investisseurs ne voulant pas perdre leur mise », rappelant que la banque américaine Citigroup estime que « nous pourrions voir 100.000 milliards d’actif perdus. C’est la plus grosse bulle de l’histoire économique ».

Bessa, Résidence la Pinède